LANCIA FLAMINIA GTL TOURING Superleggera – 1963 N° Série : 826140(00)1186 Moteur : 6 cylindres en V à 60° 2775 cm3, 150cv, 3 carbus Weber 35 DCLN Boite accolée au pont arrière, 4 vitesses Vitesse : 191 km/h

Lot 179
Aller au lot
70 000 - 90 000 EUR

LANCIA FLAMINIA GTL TOURING Superleggera – 1963 N° Série : 826140(00)1186 Moteur : 6 cylindres en V à 60° 2775 cm3, 150cv, 3 carbus Weber 35 DCLN Boite accolée au pont arrière, 4 vitesses Vitesse : 191 km/h

Lancia atteint le summum avec la Flaminia. Si elle a été surtout produite en Berline (3944 exemplaires) et coupé Pininfarina (5284 exemplaires) c’est le coupé GT Superleggera de Touring qui est exceptionnel, surtout la rarissime GTL produite seulement à 302 exemplaires contrairement à la première version (1697)
La Flaminia GTL est la sœur de la Maserati 3500 GT, sœur jumelle peut-on dire et la demi sœur de l’Aston Martin DB4 ; elles ont le même père : la carrosserie Touring qui construit ces 3 voitures avec les mêmes brevets et procédés « Superleggera » ; plateforme en acier, structure de tubes acier nid d’oiseau dessinant le volume de la carrosserie, sur lequel vient se greffer la coque en aluminium ; une merveille, reconnue mondialement.
Côté mécanique, la GTL a une remarquable tenue de route avec le système boite-pont à l’arrière. Le moteur de 2,8L est plus puissant que les premières 2,5L
Malheureusement, étant donné son prix de revient, elle se vend mal, de plus Lancia est en crise, ce qui finira par l’intégration à Fiat.
Lancia sera utilisé pour la compétition, avec le record de titres en championnat du monde des rallyes.
Après la Flaminia, plus aucune Lancia de grand luxe ne sera produite ni aucune GT de grande classe.
La voiture présentée est dans son état d’origine ; elle aurait été vendue neuve à un notaire de la Baule avant d’être la propriété d’un médecin et de se retrouver à Rodez. La voiture a reçu une réfection moteur il y a quelques années ainsi qu’un échappement inox, le moteur tourne très bien. Elle a un contrôle technique de ce mois-ci (mars 2016) OK. Par contre, elle n’a pas eu d’entretien de la carrosserie et de l’intérieur abimé par des chiens ; peinture et intérieur étant d’origine.
A noter que la carte grise comporte quelques erreurs de la préfecture : FLAMINA au lieu de FLAMINIA, et une mise en circulation du « 01/07/1968 » qui doit être en réalité le 01/07/1963
Cette Touring est dans son jus, mais exceptionnellement saine : c’est l’état de rêve pour les véritables amateurs qui aiment acquérir une voiture.
Une rare et superbe GT des années 60 de grande classe dont la valeur ne devrait pas monter mais doubler rapidement.
Nous avons pu essayer la voiture : le moteur est ultra souple et performant, la boîte parfaite. C’est un plaisir de conduite surprenant pour une voiture de plus de 50 ans.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue