CADILLAC Séries 62 Cabriolet - 1952 Châssis : 526 236 610 Moteur : 526 236 610

Lot 173
Aller au lot
50 000 - 70 000 EUR
Résultat : 58 000 EUR

CADILLAC Séries 62 Cabriolet - 1952 Châssis : 526 236 610 Moteur : 526 236 610

De la classe et de la puissance ! C’est incontestablement les valeurs que peuvent revendiquer les Cadillac particulièrement dans les années 1950. La Séries 62 dont la carrière commerciale débute en 1940, ne déroge pas à cette règle.

Deux grandes évolutions marqueront les modèles de la marque haut de gamme de GM en 1950. Les formes du nouveau modèle sont plus élancées, avec un arrière allongé et une ligne générale cassée au niveau de l’aile arrière préfigurant les grands ailerons à venir. Les pare-chocs se parent d’obus appelés Dagmars ou Mansfield en hommage aux poitrines opulentes des starlettes d’Hollywood. Mais, il y a plus qu’une abondance de chrome qui symbolise les Cadillac de cette époque, car sous l’immense capot, s’exhibe fièrement un nouveau V8 de 331 cube inches à haute compression, délivrant une puissance importante pour son époque et capable d’arracher les deux tonnes de la Cad à une allure étonnante. Malgré des prix nettement plus élevés que la concurrence, la Cadillac connaîtra un succès planétaire et viendra se frotter sans vergogne à des rivales européennes certes plus efficaces mais n’offrant pas ce luxe insolent, cette insouciance acidulée caractéristique d’une époque. En 1958, la Séries 62 laisse place à un nouveau modèle. Pour tout amateur de rêve américain, la Cadillac Séries 62 demeure incontournable…

La Cadillac 62 est certainement la voiture la plus prisée de la haute société des années 50 : Elle est possédée par les cours royales et princières comme par la jet set.

La cour de Belgique a possédé plusieurs Cadillac, qui ont été utilisées par les Rois Léopold III et son fils Baudouin. Celle-ci aurait été offerte par Léopold III à sa fille Joséphine Charlotte pour son mariage avec le Grand-Duc Jean de Luxembourg.

La voiture est en état d’origine, dans sa livrée noire, celle des voitures officielles, la plus discrète et la plus recherchée.

Elle a été utilisée à maintes reprises pour des manifestations d’anciennes et est en parfait état de marche. Le moteur tourne dans une douceur silencieuse.

Elle porte la plaque Cour Grand-Ducal Luxembourg.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue