AUDENARDE

Lot 51
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR

AUDENARDE


Panneau de Tapisserie détourée d‘Audenarde (Flandres) fin 16ème - début 17ème
Le Pillage de Troie, scène tirée de la mythologie grecque
En laine et soie
Bon état général
Quelques restaurations d'entretien
Belle fraîcheur des coloris
Galons postérieurs rapportés
Ht. 225cm - Larg. 200cm

Le Prince troyen Enée, qui a fui Troie avec quelques survivants, raconte la prise de la ville à la reine de Carthage, Didon. : « ils fabriquent un cheval haut comme un montagne, inspirés par la divine Pallas, et ils lui tressent des flancs en planches de sapin découpées. Ils font courir le bruit que c’est une offrande pour obtenir des dieux de rentrer chez eux. Mais en cachette ils y enferment des guerriers d’élite tirés au sort : le vente de l’énorme animal est rempli de soldats armés [….] On cire en chœur qu’il faut transporter cette offrande à sa place et implorer la déesse toute-puissante. Nous faisons une brèche dans nos murailles, nous ouvrons les remparts de la ville : tous se mettent à l’ouvrage. On glisse des roues sous les pieds du cheval, on accroche des cordes de chanvre autour de son cou et on tire : la machine de mort franchit les remparts, pleine d’hommes armés. Tout autour d’elle, des enfants, garçons et filles, chantent des hymnes sacrés, s’amusent à toucher le câble qui la traine. Le cheval s’avance, il glisse, menaçant, jusqu’au cœur de la ville.

Pendant ce temps, le ciel tourne : la nuit surgit de l’océan, elle enveloppe la terre et la mer de son ombre sans fin, elle cache le piège de Myrmidons. Les Troyens se sont tus : il se sont affalé le long des murs : épuisés par la fête, il se sont endormis. Mais déjà, profitant de la complicité de la lune, les Danaens arrivent de Ténédos : ils reviennent sur leur vaisseaux. Dès que le bateau amiral a envoyé un signal lumineux, Sinon détache les planches de sapin et délivre les Danaens enfermés dans le cheval. Tout joyeux, ils sortent de son vente de bois : les chefs de troupe Thessandre et Sthénélus, le redoutable Ulysse, Acamas et Thoas glissent le long d’une corde qu’ils ont lancée ; avec eux, il y a aussi, Néoptolème, descendant de Pélée, Machaon, qui passe en tête, Ménélas et Epéos, celio qui a fabriqué le piège. Ils envahissent la ville silencieuse, comme ensevelie dans le sommeil et le vin. Ils massacrent les hommes qui montaient la garde, ouvrent grandes les portes des remparts et font entrer tous leur compagnons »
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue