AUBUSSON

Lot 48
Aller au lot
4 000 - 5 000 EUR

AUBUSSON


Panneau de tapisserie détourée d Aubusson. Fin 17eme
Eirene, déesse de la paix et de la saison du printemps

En laine et soie
Restaurations d’entretien
Belle fraîcheur de coloris
Galons postérieurs rapportés
Ht. 230cm - Larg. 225cm

La déesse Eirene, fille de Zeus et Thémis, s’apprêtant à brûler les trophées de armes et de guerre dont bouclier, cuirasse et casque romain On aperçoit sur la gauche, les flammes sur un contre fond de végétations

Eirene est la déesse de la paix et de la saison du printemps. Le printemps était la saison la plus à risque pour les guerres dans l’Antiquité.

Ses parents sont Zeus et Thémis. Eirene est une Horai tout comme ses deux sœurs. Eunomia (« bonne-règlementation ») et Diké (« justice »). Eirene ou Irene fait partie des nombreuses divinités secondaires correspondant à la personnification d’une notion abstraite, comme Ploutos qui signifie « richesse » ou comme Tuhkè, « la chance », « le hasard ». Eirene est très proche du dieu de la richesse, Ploutos. Même si elle apparaît peu dans les légendes grecques, elle était vraiment honorée et très populaire.

Son nom signifie « paix ». Son opposé est Polemos, un dieu de la guerre. Avec ses sœurs, elle garde les portes de l’Olympe et préside au découpage des saisons. On les représente souvent comme de belles jeunes filles portant des fruits. Seule, on la représente tenant par la main gauche, une corne d’abondance et dans l’autre main, une branche d’olivier ou le bâton d’Hermès. On la représente aussi en train de brûler une pile d’armes ou portant des épis de blés à la main ou au-dessus de la tête.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue