AUBUSSON

Lot 42
Aller au lot
15 000 - 25 000 EUR

AUBUSSON


Très importante tapisserie d'Aubusson, début 18e.
Le triomphe de Judith
D'après d'histoire biblique des femmes illustres et inspiré du tableau de Luca GIORDANO (1703). En laine et soie.
Bordure à compositions de guirlandes de fleurs et feuillages enrubannées entourées de fruits.
Bon état général. Belle fraîcheur de coloris, quelques restaurations d'entretien.
Ht. 275cm - Larg. 490cm

Le livre de Judith : une femme fragile sauve Israël. Le livre de Judith raconte les aventures de Judith, une femme courageuse. Le roi de ""Ninive"" envoie son général Holopherne pour mener la guerre contre Israël. Présenté comme un tyran sanguinaire à la force invincible, le général assiège la petite ville de Béthulie. Les habitants sont désespérés. C'est à ce moment que Judith décide de se rendre de nuit au camps des ennemis pour séduire Holopherne. Quand ce dernier est complètement ivre, Judith en profite pour l'assassiner et revient à Béthulie en rapportant la tête du général. En voyant leur chef mort de manière honteuse, les ennemis renoncent leur attaque et rentrent chez eux.

Pour avoir refusé de soutenir la guerre contre les Perses, le roi d'Assyrie, Nabuchodonosor, qui vient de vaincre les Mèdes envoie le général Holopherne mener une expédition punitive contre les peuples situés à l'ouest.

Holopherne soumet rapidement la région mais la ville de Béthulie bloque sa progression. Achior, chef de guerre des Ammonites, informe le général que si Israël a un comportement irréprochable, aucune armée ne pourra le vaincre, car leur dieu le protégera. Ce discours irrite Holopherne, il chasse Achior et le livre aux habitants de Béthulie qui lui font bon accueil. Holopherne assiège la ville de Béthulie

Encouragés par Eliachim, le grand prêtre de la cité, les habitants tiennent bon mais Holopherne sait que la ville a des réserves d'eau limitées et que tôt ou tard il recevra sa reddition. Au bout de vingt jours, l'eau commence à manquer dans les citernes et des tensions naissent entre les partisans des négociations et les partisans de la résistance acharnée qui attendent une aide divine.

Alors Judith, veuve du riche Siméon, prend la décision de sauver elle-même sa ville. Elle expose sa stratégie aux autorités qui tentent de l’en dissuader. Le jour venu, vêtue des somptueux habits qu’elle n’a jamais mis depuis la mort de son époux, elle sort de la ville accompagnée de sa servante qui porte quelques cruches de vin fort et de la nourriture pure. Les deux femmes se présentent à l'entrée du camp et sans doute la beauté de Judith lui permet d'avoir une entrevue avec le général en personne. Elle lui fait croire qu’elle est prête à trahir les siens et à lui livrer la ville. Le général lui propose de rester à l’abri dans son camp mais elle prend l’habitude d'en sortir pour aller prier à l’extérieur.

Pendant son séjour dans le camp ennemi, Judith ruse pour ne pas manger de la nourriture impure. Ensorcelé par le charme et l'intelligence de la jeune femme, Holopherne lui offre un somptueux repas. Au cours du banquet, elle séduit le général et lui fait boire une grande quantité de vin. Tous les invités laissent le couple seul et vont se coucher. Tandis qu'Holopherne est plongé dans le sommeil de l'ivresse, Judith l'assassine et le décapite. Revenue dans la ville, Judith conseille aux dirigeants de suspendre la tête du général aux remparts. En voyant la tête d'Holopherne, Achior se convertit. Lorsque les Assyriens apprennent la mort honteuse de leur chef et voient sa tête accrochée aux les remparts, la panique les envahit et préfèrent s’enfuir pourchassés par les guerriers béthuliens.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue