AUBUSSON

Lot 13
Aller au lot
12 000 - 20 000 EUR

AUBUSSON


Exceptionnelle et très importante Tapisserie de la Manufacture Royale d’AUBUSSON, du milieu du XVIII° siècle, d’après un carton de Jean-Baptiste PILLEMENT (1728-1808)
Chinoiserie au sanglier
En soie et laine.
Remarquable état de conservation. Belle fraîcheur des coloris. Bon état général.
Quelques restaurations d'entretien. A remarquer les tonalités de rouge, très recherchées
Ht. 290cm - Larg. 490cm

Le registre de ce panneau à pour sujet les attraits des chinoiseries. A cette époque, les thèmes de chinoiseries champêtres ont très souvent été interprétés dans les ateliers de France et dans les Flandres. En effet, ce type de panneau de tapisserie était très prisé dans les salons. Ici, les attributs de Diane, la Déesse Chasseresse, ainsi que les deux chiens confrontés à un sanglier suggère que ce panneau fut destiné à la résidence d'un vénérable chasseur de ""cochons"". Une belle bordure reproduisant un cadre aux fleurs de couleurs vives rehausse cette tapisserie.

J-B PILLEMENT fut un charmant décorateur, et son œuvre, constitue un document précieux dans l'art du XVIIIe siècle. En 1767 Leviez qui avait réuni les planches gravées d'après Pillement les publiait sous le titre suivant ; Œuvres de Jean Pillement peintre et dessinateur célèbre, composées de deux cents pièces dont une partie gravée par lui-même à l'eau-forte : les autres par Carnot, Ravenet, Masson, Wallet et autres habiles graveurs. La première partie contient cent trente sujets, figures et ornements chinois, ainsi que diverses fleurs. Les soixante-dix autres sont composés de jolis paysages et marines ornés de figures et animaux, les éléments, les saisons, les heures du jour et autres sujets très agréables. Cet œuvre comprend surtout des éléments décoratifs, fleurs naturelles, fleurs idéales et de fantaisie dans le goût chinois, propres aux Manufactures de soie et d'indienne. Pillement a personnellement produit de charmantes eaux-fortes. Pillement aimait les couleurs brillantes et les contrastes d'ombre et de lumière, et ses tableaux faisaient l'effet de décors éclairés sur le théâtre, genre très à la mode à Londres.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue