BSH En 1969 Max SAINT HILAIRE et François... - Lot 234 - FEE - Stanislas Machoïr

Lot 234
Go to lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
BSH En 1969 Max SAINT HILAIRE et François... - Lot 234 - FEE - Stanislas Machoïr
BSH
En 1969 Max SAINT HILAIRE et François BESNAIR s'associent pour créer la marque BSH, conçue comme routière, mais utilisée à vocation sportive. Proposée en kit, ou finie la BSH, qui pèse 660 Kgs., un poids plume, est comparée à l'Alpine 1300: la BSH possède une meilleure tenue de route en ligne droite mais plus vive en courbe, avec la même mécanique Renault.
La BSH présente une bonne habitabilité intérieure, et un look extérieur agressif de prototype: si certains la comparent aux Porsche prototypes, c'est plutôt aux Lola groupe 6 que l'on peut comparer son arrière.
Les deux associes se quittant en 1971, la production cesse après la création de 50 voitures, dont la moitie seront détruites en course; ils resteront une dizaine de BSH roulantes.
Notons qu'un article paru en 1970 dans l'Auto journal décrit parfaitement et avec bienveillance la BSH: et quand on sait que cet article est du brillant mais critique journaliste André COSTA, l'on est vraiment intéressé de conduire cette voiture, deux fois moins chère qu'une Alpine, à l'époque comme maintenant, et dix fois plus rare.
La BSH a connu une bonne carrière en compétition, surtout de courses de cote, dans la catégorie prototype étant donné le nombre insuffisant pour l'homologation.
Elle fut alignée au Tour de France, par SEGOLEN, pilote habitué du Mans et du Tour de France: Elle est donc éligible au remake du Grand Tour, le Tour Auto Historique.
Utilisable pour cette épreuve surtout, elle est par sa rareté une pièce de collection, illustrant le génie des petits constructeurs français, ce qui n'existe plus actuellement, dans une France somnolente.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue